top of page
  • secretariatdocteur4

UNE BLESSURE ÉLÉGANTE

Dernière mise à jour : 9 févr. 2023


Par le docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport



Christophe a 48 ans. Il fait beaucoup de vélo depuis quelques années. Il prend rendez-vous avec moi depuis sa Touraine en vidéoconsultation. Il souffre des genoux en pédalant. Il me montre spontanément la face antérieure de ses deux articulations. Voilà qui ressemble fort à une douleur de rotule. Il faut maintenant le confirmer avec une examen aussi rigoureux que possible …


Malgré les deux cents kilomètres qui nous séparent, je peux lui concocter quelques tests intéressants. Debout, je lui demande de fléchir son appui sur une jambe. Je l’invite aussi à s’accroupir. Assis, je lui montre comment attraper l’avant son tibia avec ses mains, genou plié. Je le sollicite pour qu’il essaye de tendre son genou tout en résistant avec les bras.


VIDÉOCONSULT : ENTRETIEN EXHAUSTIF, EXAMEN POSSIBLE AVEC QUELQUES ASTUCES


Chaque fois, il a mal au niveau de sa rotule. Pour éliminer les autres lésions, Christophe doit palper son genou. Je lui montre les différents endroits sur le mien et sur l’un des mobiles anatomiques en plastique qui décore mon bureau. Il se débrouille pas mal ! Il ressent bien les reliefs articulaires que je lui décris … Là encore, ce papouillage méthodique nous ramène à la rotule …


Pour mettre en place une stratégie thérapeutique efficace, il faut surtout traiter la cause … Et, chez ce type de pratiquant assidu, il est très fréquent que cela suffise …


Le Doc : Dites-moi, Christophe ! Seriez vous du genre à écraser des gros braquets à 60 tours par minute ?


GROS BRAQUETS : DOULEURS ROTULES SOUVENT


Christophe : Non pas du tout, je prends soin de tourner vite les jambes, j’ai même lu votre article : « Mouliner, c’est la santé ». Ma fréquence de pédalage est de l’ordre de 90 à 100 sur le plat.


Le Doc : Avez-vous récemment augmenté notablement votre kilométrage ? Etes-vous parti à la montagne grimper quelques cols ? Quel est votre plus petit développement ?


Christophe : J’ai préparé la Saumuroise, une jolie cyclosportive des bords de Loire. Je suis resté dans ma région, sur des sorties habituelles. J’ai fait quelques sessions plus intenses mais les reliefs du coin sont loin d’être monstrueux … D’ailleurs, j’ai un groupe compact SHIMANO avec, tout à gauche, un 34X32 et je grimpe en restant au voisinage de 80 tours par minute.


Le Doc : Alors, vous avez modifié vos réglages ! … Vous avez changé de vélo et fait une étude posturale !


CHANGEMENT RÉGLAGES : DOULEUR ROTULE PARFOIS


Christophe : (Sourire) … Oui ! je sais vous êtes fâché avec les études posturales qui plient en deux les séniors … j’ai aussi lu votre article : « Robert, 64 ans, cycliste professionnel » ! Alors non ! Pas d’étude posturale mais, c’est vrai, un nouveau vélo … avec exactement les mêmes côtes que l’ancien sur lequel j’étais très bien !


Le Doc : En voilà une bonne méthode ! Montrez-moi quand même cette belle machine ! C’est l’un des avantages de la vidéoconsultation que d’avoir accès à tout le matériel du sportif … alors profitons-en !


Christophe n’a pas à se déplacer beaucoup … il tourne juste sa caméra et on découvre l’avion de chasse garé dans son bureau ! Incontestablement, il est superbe … Il peut sans souci revendiquer le statu d’objet design et décoratif … il a le droit de trôner là, à la manière d’un fauteuil Philippe STARCK.


Le Doc : Il est magnifique, il est vraiment tout noir jusqu’au moindre détail … seul les disques restent couleur aluminium … on attend avec un impatience des disques en carbone noir venus de la F 1 !


Christophe : Oui, je me suis fait plaisir. J’ai racheté aussi des tenues toutes noires. Ma femme m’appelle Zorro (sourire) … et elle nomme mon vélo « Tornado » comme son cheval …


Soudain, une idée me saute au cerveau …


Le Doc : Christophe ! Montrez-moi vos chaussures !


Je découvre alors un superbe modèle noir mat. Et, de profil, je vois effleurer la cale LOOK … noire !


CALES NOIRES : DOULEURS ROTULES AUTOMATIQUES 😊


Le Doc : Faites-moi voir le dessous … Vous avez mis des cales noires !! Vous avez poussé l’élégance à son paroxysme ! Autrefois, vos cales étaient de quelle couleur ?


Christophe : Eh rouge … je crois !


Le Doc : Bon, on a trouvé, on va vous sauver ! Fini les douleurs de genoux ! Les cales rouges préservent un pivot horizontal de 9°. Elle correspond environ à la rotation automatique du genou lors de son extension. Il s’agit d’un mouvement naturel à respecter pour que la rotule coulisse harmonieusement dans le couloir osseux du fémur, l’os de la cuisse. Il existe des cales grises qui tournent de 4 à 5°. Et les cales noires ne tournent pas du tout ! Elles sont réservées à quelques pros qui ne supportent pas l’effet un peu savonnette de la rotation automatique. Surtout, on les garde pour de puissants sprinteurs qui risquent de déchausser en envoyant près de 2000 watts dans la dernière ligne droite. Elles imposent alors beaucoup d’habitude et des réglages au millimètre et au degré près. Et, je constate que vous n’avez pas lu mon article : « les pédales automatiques pour la santé » … Vous avez déjà pas mal de connaissance, je ne vous en veux pas (sourire) !


Christophe : Zut alors ! LOOK n’a pas tenu compte de mon look (Sourire) …


Le Doc : Bref, remettez les cales rouges et vous allez guérir ! Votre rotule ne frottera plus sur les berges de sa travée osseuse. Votre cartilage ne sera plus irrité ! Pour accompagner la récupération de ce tissu, je vous fais une ordonnance de compléments alimentaires naturels : chondroïtine, glucosamine, silicium et collagène. J’ajoute un peu de curcumine, le principe actif du curcuma, pour freiner l’inflammation dite de « bas grade ». Les globules blancs sont arrivés pour nettoyer les copeaux microscopiques de cartilage, ils sont restés sur place. Ils sécrètent des molécules provoquant des douleurs et risquent même de continuer à grignoter les microlésions … Je vous fais une ordonnance d’IRM. Si dans un mois vous souffrez encore, on se revoit en présentiel avec les images …


Un mois plus tard, nous débriefons en vidéo … Christophe a été totalement soulagé par son « traitement sportif » et quelques compléments ! Il a décommandé son IRM. Il a aussi découvert que les cales rouges étaient cachées dans les pédales noires quand il roulait … Zorro et Tornado sont restés splendides 😊 ! On en profite pour parler entraînement « santé, plaisir, performance » …



17 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page