top of page
  • secretariatdocteur4

TRIATHLON DE PARIS : VICTOIRE DE L’EXEMPLE !

Dernière mise à jour : 9 févr. 2023


Le 26 juin, sur les bord du canal de l’Ourcq, Anaïs termine le Triathlon de Paris au coude à coude avec son Papa ! La semaine précédente, la même scène se produisait dans le parc du château de Versailles à l’occasion de la course la Royale.


Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport,



Une étude relatée dans l’ouvrage de référence « Activité Physique », aux éditions INSERM se révèle fondatrice. Elle indique que pour faire de ses enfants des adultes sportifs, il est inutile de les emmener au foot, au hand … ou au Basket ! Ce schéma se montrerait plutôt délétère en inscrivant les parents dans un processus sacrificiel où une logistique chronophage viendrait se substituer à leur propre activité et leur imposerait une sédentarité forcée. Cette configuration sociologique montre aux enfants des adultes qui ne parviennent plus à faire du sport, coincés entre charge de travail et contraintes familiales. Sans compter que les sports d’équipe institutionnels obligent à des horaires fixes et parfois de longs déplacements pour les matchs … Cette fois réellement incompatibles avec un job prenant, un conjoint et des loupiots.


POUR FAIRE DE SES ENFANTS DES ADULTES SPORTIFS, IL FAUT FAIRE DU SPORT AVEC EUX


En revanche, cette analyse met en évidence que pour faire de ses enfants des adultes sportifs, il faut faire du sport avec eux ! La démonstration inverse s’inscrit alors comme une évidence ! Vous leur montrez qu’il est possible de greffer des entraînements alors que vous bossez et que vous occupez de votre famille … et même de façon complice ! Vous les mettez sur la piste d’une séance matinale ou tardive, aux heures où d’autres restent devant BFM ou « Plus belle la vie ». Cette situation n’est pas prise au hasard puisque ce même ouvrage reprend une autre enquête sociologique multithématiques. Cette dernière constate que ceux qui disent ne pas avoir le temps de faire du sport sont ceux qui, quelques questions plus loin, regardent le plus la télévision … Bref une demi-heure de moins devant la « boite à troubadours » le soir, c’est un petit footing énergisant le matin !

Ainsi, chez votre médecin du sport, nous avons humblement essayé … Footing avec mon épouse et les enfants sur leurs petits vélos, puis sur leurs patinettes, puis 1 patinette pour deux échangée avec un peu de trottinement … au prix de quelques chamailleries ! Jogging cool avec eux … dans un contexte fréquent d’errance pédagogique, alternant : « Pas de souci, reste te reposer ! » … et « Viens, ritualise, ne te pose pas de question ! C’est comme pour aller l’école ! ». Et, puis le matin, en l’absence de footing, ils croisaient Papa faisant du cardio ou de la muscu à la maison … jusqu’à se saisir peu à peu les haltères ou grimper sur le vélo d’appart ! Bref, entre endurance et fitness, les deux petits devenus grands se bougent plusieurs fois par semaine … probablement pour la vie entière ! je suis plus fier de ça … que de mes chronos 😊 !


4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page