top of page
  • secretariatdocteur4

ON NE SOIGNE PAS DES IMAGES !

Dernière mise à jour : 3 févr. 2023


Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport et rédacteur en chef de www.docdusport.com


Simone a 64 ans. Elle adore la randonnée. Elle se balade dans les plaines et les forêts d’Ile de France presque tous les week-ends. En semaine, elle marche au moins 1 heure par jour. Pendant ses dernières vacances estivales, elle a enchaîné de longues virées dans les Alpes. En fin de séjour et depuis son retour elle souffre du genou gauche. Elle a fait une IRM qui montre une fissure horizontale de son ménisque interne. Sur les recommandations du radiologue, elle a vu un chirurgien qui lui propose de l’opérer.


Simone : Je viens vous voir car vous avez soigné une de mes copines avec qui je fais de la randonnée. Elle avait mal à son ménisque et vous l’avez soulagé sans la faire opérer notamment avec des injections de plaquettes dans la fissure.


Le Doc : Oui, ça fonctionne très bien ! Mais avant d’enclencher le process, je vais vous examiner.


Je regarde la morphologie de Simone, l’orientation de ses membres inférieurs et sa musculature. Je lui demande de réaliser quelques tests comme se mettre sur une jambe et fléchir légèrement le genou ou bien de tenter de s’accroupir et d’arrêter si elle a mal. A chaque fois, je l’invite à me montrer le siège de sa douleur. Je suis intrigué, elle m’indique l’avant de son genou. Cet emplacement correspond plus à la rotule qu’au ménisque.


Le doc : Dîtes moi Simone, cet été, la douleur se trouvait au même endroit ?


Simone : Oui, elle était ici ! Surtout en côte et en descente.


Je demande à Simone de s’installer sur le divan d’examen et je poursuis l’analyse systématique et exhaustive de son articulation … sans me jeter sur la zone suspecte ni sur les hypothèses les plus probables. Quelques instants plus tard, j’appui sur son ménisque. Pas de réaction ! J’enchaîne avec une pression sur sa rotule.

Simone : Aie ! Là ça me fait mal !


Le Doc : C’est la douleur qui vous amène ? Celle du mois d’août ?


Simone : Oui, oui ! Enfin je crois !


Le Doc : Simone, je vais appuyer à trois endroits et je vais numéroter vos douleurs ! Vous n’allez pas regarder votre genou, vous allez vous fier à vos sensations et m’indiquer celle qui vous amène ! Localisation un … deux … et trois. Alors ?

Simone : C’est la deux. Sûr !


Le Doc : Simone, c’est votre rotule qui vous fait mal … pas votre ménisque ! Il est fréquent qu’à votre âge, il soit fissuré horizontalement et indolore. Une IRM de l’autre genou montrerait probablement une image comparable. En revanche, vous avez surmené et irrité votre rotule sur les reliefs montagneux. D’ailleurs, votre radiologue mentionne dans son compte rendu une petite érosion du cartilage à ce niveau, tout aussi banale. De surcroit, vos jambes en X favorisent des frottements externes sur vos rotules. Quant au fait que vous n’ayez mal qu’au genou gauche ; L’asymétrie est fréquente. Puisque vous êtes droitière, vous poussez probablement un peu plus fort avec votre jambe d’appui gauche.


Simone : Mais le radiologue m’a dit que c’était mon ménisque …


Le Doc : Oui mais moi je triche pour faire les bons diagnostics : je vous interroge et je vous examine ! On ne soigne pas des images ! Pour vous soulager, je vous propose une infiltration dans le but d’apaiser l’emballement inflammatoire de votre genou, des compléments nutritionnels protégeant le cartilage, un soupçon de kiné avec du vélo en moulinant sur une résistance modérée … et la reprise progressive de vos balades … d’abord sur le plat ! Tiens, les bords de Seine piétonisés par Anne Hidalgo cette semaine puis le Canal de l’Ourcq le week-end prochain ! Ajoutons un peu plus de modération à l’occasion de vos prochains congés ! Et vous aurez oublié votre rotule ! On est loin d’une opération chirurgicale !

9 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page