top of page
  • secretariatdocteur4

L'EPREUVE D'EFFORT : OBJECTIF SANTE


Elle consiste à faire pédaler le sportif en milieu médicalisé, progressivement jusqu'au maximum de ses capacités, le cœur surveillé par un électrocardiogramme qui enregistre son activité électrique.


Elle recherche des anomalies du comportement cardiaque, mises en évidence lors de sa sollicitation extrême ... indécelables au repos ... mais qui peuvent survenir sur le terrain de sport.





Si ces anomalies apparaissent, elles sont précocement visibles sur l'électrocardiogramme qui analyse l'activité du cœur en plein effort. Il peut montrer des signes de souffrance du muscle cardiaque travaillant intensément alors que son apport en oxygène est insuffisant. L'épreuve peut alors être arrêtée et si besoin le patient est instantanément traité, avant que ne se produisent des anomalies graves de la contraction du muscle cardiaque.


Malheureusement, si ces anomalies surviennent sur la route ... ou dans l'eau, sportif en plein effort, ... sans contrôle, sans intervention immédiate des secours d'urgence ... l'issue peut être fatale !


L'épreuve n'est donc pas dangereuse, elle se contente de reproduire les contraintes cardiaques vécues par le triathlète à l'entraînement ou en compétition.

Si une anomalie doit survenir ... il est donc préférable qu'elle soit détectée précocement et, si besoin, instantanément traitée en secteur hospitalier ...

Le cardiologue du sport prescrira, le plus souvent, un traitement puis jugera de l'aptitude du patient à poursuivre une activité sportive de loisir ou de compétition.


Si, au contraire aucune anomalie n'est décelée même à effort maximum, la sécurité est quasi absolue et le sportif peut se donner à fond dans l'eau et sur la route ... sans risque pour sa santé.



77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page