top of page
  • secretariatdocteur4

EVITEZ LES ENTORSES GRACE AU MINIMALISME

Par le Docteur Stéphane CASCUA, médecin du sport


Carole a 37 ans. Elle adore la course à pied. Elle pratique la compétition sur 10Km et semi-marathon. Elle vient me voir car elle est fréquemment victime d’entorses de cheville.


Carole : Je me mettrai bien au trail mais puisqu’il m’arrive de me tordre la cheville sur macadam, je ne me vois pas crapahuter entre les cailloux, les racines et les ornières ! Sincèrement, ça m’embête car bon nombre de mes amis alternent ce type d’épreuve avec des courses sur route et je ne peux pas faire comme eux !





Le Doc : Qu’avez-vous fait comme examens et comme traitement ?


Carole : J’ai fait des radios et de la kiné. Franchement, ça n’a pas bien marché ! Mon articulation continue à dérober sur n’importe quelle irrégularité de trottoir.


Le Doc : Je vais vous examiner consciencieusement notamment pour évaluer votre laxité, c’est-à-dire l’ampleur de votre distension ligamentaire. Nous allons programmer un bilan exhaustif avec une échographie et une IRM. Ce sont deux imageries complémentaires. La première décrit bien les membranes articulaires et surtout elle est dynamique. En mobilisant votre cheville, un radiologue averti voit si les ligaments se mettent en tension trop tardivement … ou pas du tout pour cause de ruptures complètes. La deuxième est statique bien-sûr mais observe en plus les contusions cartilagineuses et intra-osseuses suite aux impactions lors des entorses.


Carole : En attendant, il y a des choses à faire ?


Le Doc : Oui ! Deux astuces pour commencer ! Et ça pourrait même suffire ! D’abord, pour plus de sérénité pendant votre pratique, je vais vous prescrire une bonne chevillière …


Carole : Oh, ça j’ai essayé aussi ! C’est franchement inutile !


Le Doc : Carole, je vous propose un nouveau concept de chevillière, les FILMISTA de chez ZAMST. Elles sont toutes fines, ne gêne pas et adhère bien à la peau, un peu comme un strapping. Je suis moi-même instable des chevilles et cet équipement a transformé mes footings. Avant, mes yeux étaient rivés sur le bitume. Désormais, je profite des plus beaux monuments de la capitale illuminés par le soleil levant ! Depuis, j’ai fait cette proposition à de nombreux patients. Ils sont ravis !


Carole : Oui mais ces trucs là finissent toujours par glisser un peu et se détendre !


Le Doc : Vous n’avez pas totalement tort. Pour bien verrouiller les velcros supérieurs, je les entoure de l’extrémité inférieure de mes manchons de compression. Ce petit montage stabilise efficacement la chevillière. De plus, sachez qu’une étude passionnante a été menée chez les basketteurs américains obligés de se faire strapper les chevilles avant les matchs professionnels. Le bandage adhésif et élastique se distend progressivement.


CHEVILLERE FILMISTA POUR FREINER, SENTIR ET REAGIR AU MOUVEMENT DANGEREUX


Mécaniquement, il empêche les amplitudes traumatisantes que pendant 20 minutes. Cependant, il continue à réduire la probabilité d’entorse tout au long de la rencontre ! Deux modes d’action permettent d’expliquer cette étonnante constatation. Premièrement, le strapping ralenti toujours le déplacement articulaire dangereux. Il laisse plus de temps au système nerveux pour réagir et récupérer la situation ! Deuxièmement, les bandes tiraillent la peau et informe aussi le cerveau de la position de la cheville. On parle « d’extéroception » pour décrire ces renseignements qui proviennent de l’extérieur de l’articulation. C’est très important quand les petits capteurs nerveux de « proprioception », situés dans les ligaments, ont été sérieusement abîmés par les entorses …


Carole : Bien joué, vous m’avez convaincu ! je vais m’y mettre. Et la seconde stratégie ?


Le Doc : Il faut commencer à modifier votre foulée, il faut passer très progressivement sur l’avant-pied ! Quand vous attaquez talon, vous détendez tous vos muscles stabilisateurs de cheville. Vous sidérez tous les systèmes de vigilance articulaire. De surcroît, le gros talon amortissant de vos running vous empêche de sentir les irrégularités du sol.


FOULEE AVANT PIED POUR PLUS DE TONICITE ET DE VIGILANCE DES MUSCLES STABILISATEURS


Le moindre graton sur le macadam et c’est l’entorse. Lorsque vous réceptionnez pointe de pied, vous bandez tous les muscles latéraux de la cheville, en l’occurrence le tibial postérieur et les fibulaires. Ces haubans de tonicité assurent beaucoup plus aisément la stabilité articulaire.


Carole : Avec des petites semelles, on sent mieux le sol …


Le Doc : Bien-sûr, une semelle toute mince vous permet de percevoir facilement les aspérités du revêtement. Votre cerveau est rapidement informé et peut réagir. Ce mécanisme protecteur en provenance de notre sensibilité plantaire est omniprésent dans notre évolution locomotrice. S’en passer avec des semelles épaisses et amortissantes nous prive dangereusement d’un système de stabilisation efficace ! Surtout quand les récepteurs des ligaments de cheville ont été mis hors d’usage à force d’entorses récidivantes !


SEMELLE FINE POUR SENTIR LES IRREGULAITES DE TERRAIN

SEMELLE SOUPLE POUR EPOUSER LES ASPERITES DU REVETEMENT


Mieux encore, une semelle fine et souple d’inspiration minimalistes permettent d’épouser ces aspérités à l’aide des multiples petites articulations du pied, notamment les baguettes osseuses qui prolongent les orteils et qu’on appelle le « clavier métatarsien ». De fait, la cheville n’a plus besoin d’assumer ces bascules latérales. D’ailleurs elle n’est pas du tout conçue pour ça car son axe de fonctionnement est dévolu à la flexion et à l’extension !


Carole : Là aussi, vous avez de bons retours ?


Le Doc : Comme souvent, j’ai testé le concept ! C’est tout l’intérêt d’avoir un doc du sport sportif ! … parfois blessé et qui guérit ! Franchement, depuis que je suis passé avant-pied je n’ai plus fait d’entorse ! J’ai même retiré les FILMISTA sur route et sur les trails faciles comme l’ECO TRAIL de Paris. En toute honnêteté, je garde les chevillières en montagne car ce n’est pas mon terrain de jeu habituel ! Depuis, j’ai conseillé en ce sens bon nombre de mes runneurs instables de cheville et les résultats sont excellents !




38 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page